Jugement

Jugement

Si tu nous juges, tu es loin de toi-même;

Sur ma jauge on est tous les mêmes:

Mal réveillés, un brin maladroits;

La tête à l’envers qui se prétend à l’endroit.

As-tu seulement perçu à quel point tu étais petit?

As-tu seulement perçu à quel point tu étais grand?

Mal embouché, un brin sûr de toi,

Empêtré dans les limites de ton Moi.

Si tu nous juges, je ne donne pas cher de toi;

Tu brises l’anneau qui nous relie à la foi:

La foi dans un espace libéré de toute frontière,

La voie menant à l’impasse de lumière.

Un océan nous entoure, mais certains ne quittent la lagune;

La vase comme seul atour, ils nous envahissent de leurs lacunes.

Tous égaux face aux néant, mais libres de le peupler de nos élans,

De nos songes et de nos vérités, nos mirages et nos piétés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s